WEWÖMALA

 

Vertus du gris-gris wewömala

 

* Tout possesseur de wewömala ne pourra pas être privé de sa chance par quelqu'un d'autre, qui en subira le choc en retour.

 

* Un commerçant peut l'acquérir pour se protéger des mauvais sorts.

   S'il constate qu'une personne s'évertue à lui attirer des ennuis, il invoque le bo (gris-gris) en crachant dessus de la petite cola et du poivre de Guinée tout en prononçant son gbesa (incantation). Il crache aussi dessus du gin et de l'eau.

 

Fabrication du talisman wewomala

 

- On rassemble 6 amas: aflatoga, ahame, anya, amadze,  awoke, esru ou doti 

 

- On crache dessus de la petite cola, et du poivre de Guinée, en disant: " Wewomala, si tu veux que je n'accouche pas ( d'un enfant), tu n'accoucheras pas d'un enfant. Moi, j'accoucherai et toi tu n'accoucheras pas ".

 

- On prend une statuette (masculine ou féminine) taillée dans un iroko ou un arbre sesewu, et on y attache un sac contenant un oeuf de perroquet, un oeuf de caméléon, des parties d'animaux féroces, et un peu des ama venant d'être préparés. 

 

- On emballe ce sac et le corps de la statuette dans quatre sortes de tissus: blanc, indigo, rouge et à fleurs. 

 

- Les ama restants sont utilisés pour préparer de la poudre eti, dont on remplit une petite gourde-calebasse (etigui), que l'on attache au corps de la statuette. 

 

- Une fois tout ceci réalisé, on l'appelle à nouveau et on prie en versant un peu de gin ou de sodabi, en crachant dessus en pluie. 

 

- Après avoir versé pareillement de l'eau 💦, on égorge dessus un coq 🐓 et une poule. 

 

- Il ne reste qu'à consommer les volailles, après avoir éventuellement offert sa part au bo.